3 étapes pour reconnaître un bijou ancien

Amateurs d’art et collectionneurs ont une fascination pour les bijoux anciens. Ces pièces ont généralement une histoire riche et complexe transmise de génération en génération. Cela dit, il existe certains bijoux anciens qui ne sont pas reconnus à leur véritable valeur. Que faut-il donc faire pour reconnaître un bijou ancien ? 

Étape 1 : examiner la marque ou le poinçon

La première étape pour reconnaître les vieux bijoux, c’est de regarder la marque ou le poinçon. En effet, ces pièces anciennes sont souvent marquées avec une marque ou un poinçon qui peut aider à identifier :

En parallèle : Comment intégrer les saveurs Japonaises dans une alimentation saine ?

  • l’âge ;
  • le fabricant ;
  • la qualité du bijou.

Il est à préciser que les marques les plus connues donnent des caractéristiques uniques au modèle. Il s’agit généralement : 

  • de l’initiale du fabricant ;
  • du pays d’origine ou de provenance ;
  • de la date de fabrication ;
  • d’un symbole comme garantie de qualité ou de signe de reconnaissance de la marque.

Cela dit, il arrive que certains faussaires arrivent à reproduire à l’exact les bijoux d’origines. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est fortement recommandé de faire des recherches sur la marque pour se rassurer de son authenticité. 

Dans le meme genre : Créez votre site web sans vous ruiner : astuces pour un budget maîtrisé

Par ailleurs, il est à noter que les livres d’identification de bijoux et les experts en bijoux peuvent aider à déchiffrer les marques et à déterminer la valeur d’un bijou.

Étape 2 : déterminer les matériaux utilisés

La deuxième étape pour reconnaître un bijou ancien est d’examiner les matériaux utilisés. Les bijoux anciens sont souvent fabriqués avec des matériaux précieux tels que l’or, l’argent, les diamants et les pierres précieuses. 

Il faut préciser que ces pièces peuvent être aussi fabriquées à base d’alliage avec d’autres matériaux moins communs comme : 

  • l’ivoire ;
  • le corail ;
  • l’émail ;
  • les perles.

Durant l’examen des matériaux, il est donc important de vérifier leur qualité et leur authenticité. Les diamants et les pierres précieuses doivent être examinés de près pour vérifier leur taille, leur couleur et leur clarté. 

Quant aux perles, elles doivent être examinées pour vérifier leur forme, leur taille et leur couleur. En règle générale, les experts en bijoux sont les plus aptes à guider le propriétaire dans une détermination de la qualité du bijou et la valeur des matériaux utilisés dans cette pièce.

Étape 3 : trouver le style et la conception

La troisième étape pour reconnaître un bijou ancien est d’examiner le style et la conception. Les bijoux anciens sont souvent fabriqués dans un style et une conception qui reflètent l’époque à laquelle ils ont été fabriqués. 

Pour information, il existe différents styles comme : 

  • l’art déco ;
  • le style victorien ;
  • le style édouardien ;
  • le style géorgien.

En examinant le style et la conception, il est important de noter les détails tels que la forme, la taille, la gravure et la finition. Pour finir, il faut savoir que les bijoux anciens peuvent comporter des motifs tels que des fleurs, des animaux, des visages, des symboles religieux ou des éléments de la nature.

Tout cela dépend de l’époque de sa fabrication et de la marque dont il est issu. Il est donc essentiel de bien se renseigner sur les différents modes suivis dans le temps.